O.U.R.S. 

( Ornette Under the Repetitive Skies ) 

Jazz Quartet  et musiques repetitives

"O.U.R.S, c’est quoi ?
Un quartet, fines lames découpant la scène jazz actuelle en autant de terrains de jeu. O.U.R.S.? C’est prog’ dans le fond, quasi classique dans la forme. O.U.R.S. ?
     
C’est l’acronyme de Ornette Under The Repetitives Skies. Ça convoque des influences made in USA, et ce serait la jonction idéale ficelée, à mains nues, par Clément Janinet entre un Free Jazz incandescent et les Musiques répétitives popularisées par Steve Reich. Donc, du jazz populaire.

Aventureux, porté sur le concept comme sur l’ouverture, sur l’enthousiasme d’envolées ébouriffées comme sur l’émotion simple de la plus claire des mélodies`. Spirit coltranien, transe africaine, danses vernaculaires des aïeuls et autres hymnes fraternels renouvelés s’entremêlent avec cette pulsation physique, cette origine épidermique".  G.Malvoisin


Apres 2 albums salués par la critique (4 clés Télérama, Choc Jazz Magazine, Elu Citizenjazz etc), O.U.R.S sortira un nouvel album le 8 septembre prochain sur le Label hongrois BMC Records

Regarder

Ils ont Programmé

Jazz Summer Academy Lodz (PL)

Budapest Music Center ( HU )

Théâtre de Vanves

Banlieues Bleues

L'Arrosoir 

Pannonica

La Fraternelle,

Périscope 

Nuits et Jours de Querbes,

Biennale Nemo

Lion d''or

etc...

Clément Janinet_cover_final_snail copy-min.jpg

3ème Album / Out Sept 2022

Booking

Line Up

Clement Janinet : violin, compositions

Hugues Mayot :  Tenor saxophone , Bass clarinet

Joachim Florent :  Double bass

Emmanuel Scarpa : Drum 

envoyer-un-e-mail.png

Artistes basés en France

  • Instagram
  • Facebook
  • YouTube

Albums

Capture d’écran 2022-03-23 à 17.29.58.png
DANSE?_étiquette.png

Ecouter

Presse

« L'ensemble dégagge une poésie si vive, constitue un corps musical si plein de rondeurs lisses et d'arêtes coupantes, construction baroque dont les milles facettes fascinent bien au-delà d'une seule écoute »

Télérama

 Dense, compacte, concis, sur des formes le plus souvent brèves, voire très souvent brèves, mais toutes d'un onirisme nécéssaire.

Jazz Magazine

« on peut dire que, sur le plan de la composition comme de la cohésion du groupe, de l’inspiration des solistes comme de la suprême liberté qui consiste à se nourrir sans piller, à se souvenir sans rabâcher, c’est vraiment impeccable. A découvrir d’urgence. »

Xavier Prévost