La Litanie des Cimes

Avenir Light est une police épurée et élégante et appréciée des designers. Agréable à regarder, elle s'adapte parfaitement aux titres et paragraphes.

Clément Janinet : Violons , Composition
Elodie Pasquier : Clarinettes
Bruno Ducret : Violoncelle

Ita est. Les prières de La Litanie des cimes sont païennes. Donc paradoxales. Fouillis intime contre clarté commune, vivacité du trait contre délicatesse mélodique, sacré boisé contre contemplation acharnée. Dans une litanie, on trouve autant l’invocation que l’exhortation. Ici, elle s’élève pour s’adresser au climax des arbres, des montagnes et autres monticules de ressources naturelles, mais s’enracine dans une intériorité bouillonnante. La musique du trio peut jouer alors sur ce que le chiffre trois offre comme possibilités de déséquilibres magnifiques. Créé par le violoniste Clément Janinet, en 2019, avec Élodie Pasquier aux clarinettes et Bruno Ducret au violoncelle, La Litanie des cimes impose facilement ses paysages imaginaires, ses appels à l’alarme, ses souffles mêlés. L’improvisation y est libre, pudique sans être recluse, l’harmonie sans cesse rebattue par la répétition des motifs. L’écriture est régulièrement secouée d’une énergie Free ardente. Cette musique très ouverte pourrait sonner comme une bande son d’après la fin du monde, entendue depuis un jardin zen. Tiens, en parlant de Japon. Il y a, là-bas, le Hanami, une tradition qui consiste à contempler la naissance puis l’éclosion des premières feuilles sur les branches des cerisiers. C'est assez poétique, peut être même un peu cul-cul, vu d’ici. Oui, si l’on ignore qu’il faut se mettre la tête à l’envers au saké pendant qu’on observe les bourgeons éclore. Faites-ceci en écoutant la Litanie des cimes, l’apocalypse vue par le trio gagne en chaleur. Qui a dit que les univers post-nucléaires devient être très froids ?

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now